I have a dream, an Ultramarine dream

J’avais un vieux rêve, Warhammer 40.000. Vous savez, c’est le genre de jeu qui vous titille depuis des années et que, parce qu’il reste un peu de raison dans votre cerveau souffrant, vous résistez vaillamment à un achat d’impulsion qui vous fâcherait définitivement avec votre banquier.
Une petite bande de furieux, répondant au doux nom de « Devil Pigs Games », a réalisé mon rêve : jouer à Warhammer 40.000 sans figurines! Que je suis incapable de peindre d’un part, et qui grèverait mon budget jeux d’autre part.
Au niveau des règles, c’est 99% de règles communes avec Heroes of Normandie /Shadows over Normandie, du même éditeur. Pour ceux qui ne connaissent pas HoN, hérétiques que vous êtes, voici en trois mots le descriptif :
⦁ Le jeu se déroule sur une base de scénario ou de partie libre avec budget.
⦁ Un système très ingénieux à base de couleurs permet une construction d’armée simple et « historique ».
⦁ Le jeu se déroule en trois phases :
⦁ On donne (secrètement) autant d’ordres que votre structure de commandement le permet, plus un, qui est un leurre.
⦁ On résous les ordres un par un, chacun son tour. Un ordre est soit un mouvement, soit un tir.
⦁ Toutes les unités sans ordre peuvent bouger.
⦁ Tout cela est bien sûr perturbé par deux choses!
⦁ Des cartes d’actions aux effets divers, jouables à tout moment. Ceci gère l’artillerie, l’aviation, et surtout tous les aléas du combat que vous n’aurez pas prévu.
⦁ Chaque unité bénéficie de capacités spéciales directement imprimées sous forme de pictogrammes sur les pions : assaut, sniper, tir multiple, soutien, etc… Cela permet de bien différencier chaque unité sans alourdir les règles.
Au niveau du look, un joli dessin valant mieux qu’un long discours, ça ressemble à ça :

A ce jour, outre la boite de base complète et suffisante pour de longues heures d’affrontements épiques, vous trouverez aussi deux boites de renforts, avec la suite de la campagne de la boite de base. Un système de rangement et une version limitée en volume pour l’initiation, appelée Drop Zone.
Les deux armées disponibles sont les fiers Ultramarines et les Orks. 99% des troupes codex sont présentes dans le jeu: Terminators, Chars, Gretchins, Scouts, Buggies, Dreadnoughts, Boites qui Tuent, Choppas, Sluggas, Psykers, etc… Toute la ménagerie de Warhammer 40.000 est présente!
De nombreux scenarii fleurissent sur le net, le jeu étant soutenu par une communauté très active et très créatrice.

Article rédigé par Arnaud S.

Partagez !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •