Article 0
Sélectionner une page

La Sélection des Jeux de l’Année

A l’occasion des 30 ans de la boutique, nous avons décidé de réaliser un palmarès des jeux pour chaque année depuis l’ouverture (en 1991). Et puisque nous avons commencé, autant continuer. Chaque année, nous publierons notre sélection ici.

Années 2020-

2021

  • Nouvelles Contrées de Wizenschtark, illustré par Jeanne Landart edité par Olibrius Editions
  • Cartaventura de Thomas Dupont et Arnaud Ladagnous, illustré par Jeanne Landart et Guillaume Bernon chez Blam Edition
  • Canvas de Jeffrey Chin et Andrew Nerger, illustré par Luan Huynh chez Road to Infamy

2020

  • Kosmopolit de Florent Toscano et Julien Prothière, illustré par Stéphane Escapa chez Opla
  • Ricochet de Cyril Blondel, illustré par Matthieu Clauss chez Flip Flap
  • The Crew de Thomas Sing, illustré par Marco Armbruster chez Iello (Kosmos)

Années 2010-2019

2019

  • Gloomhaven de Isaac Childress, illustré par Alexandr Elichev, Josh T. McDowell et Alvaro Nebot chez Asmodée (Cephalofair Games)
  • Root de Cole Wehrle, illustré par Kyle Ferrin chez Matagot (Leder Games)
  • Wingspan de Elizabeth Hargrave, illustré par Ana Maria Martinez Jamarillo, Natalia Rojas et Beth Sobel chez Matagot (Stonemaier Games)
    de Thomas Sing, illustré par Marco Armbruster chez Iello (Kosmos)

2018

  • Zombie Kidz Evolution de Annick Lobet, illustré par Annick Lobet et Nikao chez Le Scorpion Masqué
  • Aeon’s End de Kevin Riley, illustré par Gong Studio chez Matagot (Indie Board & Cards)
  • The Mind de Wolfgang Warsch, illustré par Olivier Freudenreich chez Oya (Nürnberger-Spielkarten-Verlag)

2017

  • Unlock de Cyril Demaegd, Alice Carroll et Thomas Cauët, illustré par Florian de Gesincourt, Arnaud Demaegd, Legruth et Pierre Santamaria chez Space Cowboys
  • Dungeons & Dragons 5ème Edition de plein de monde, illustré par encore plus de monde chez Gale Force Nine (Wizards of the Coast)*
  • Magic Maze de Kasper Lapp, illustré par Gyom chez Sit Down

* Toutes mes excuses aux auteurs et illustrateurs de DD5 : la liste est immense !

2016

  • Horreur à Arkham JCE de Nate French et MJ Newman, illustré par Christopher Hosch, Marcin Jakubowski, Ignacio Bazán Lazcano, Henning Ludvigsen, Mercedes Opheim, Zoe Robinson et Evan Simonet chez Edge (FFG)
  • Kingdomino de Bruno Cathala, illustré par Cyril Bouquet chez Blue Orange
  • Terraforming Mars de Jacob Fryxelius, illustre par Isaac Fryxelius chez Intrafin France (Fryx Games)

2015

  • Mystérium de Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko, illustré par Igor Burlakov, Xavier Collette, Oleksandr Nevskiy et Oleg Sidorenko chez Libellud
  • T.I.M.E Stories de Manuel Rozoy, illustré par Benjamen Carré, David Lecossu et Pascal Quidault chez Space Cowboys
  • Code Names par Vlada Chvatil, illustré par Stéphane Gantiez et Tomáš Kučerovský chez IELLO (Czech Games Edition)

2014

  • Colt Express de Christophe Raimbault, illustré par Jordi Valbuena chez Ludonaute
  • Loony Quest de Laurent Escoffier et David Franck, illustré par Matthieu Leyssenne et Paul Mafayon chez Libellud
  • Splendor de Marc André, illustré par Pascal Quidault chez Space Cowboys

2013

  • Mice & Mistics de Jerry Hawthorne, illustré par JJ Ariosa, Chad Hoverter et David Richards chez Plaid Hat Games
  • Mascarade de Bruno Faidutti, illustré par Jérémy Masson chez Repos Prod
  • Concept de Alain Rivollet et Gaëtan Beaujannot, illustré par Eric Azagury et Cédric Chevalier chez Repos Prod

2012

  • Zombicide de Raphaël Guiton, JB Lullien et Nicolas Raoult, illustré par Miguel Coimbra, Nicolas Fructus, Edouard Guiton, Mathieu Harlaut et Eric Nouhaut chez Edge (Guillotine Games)
  • Tokaido de Antoine Bauza, illustré par Xavier Gueniffey Durin chez Funforge
  • Star Wars X-Wing de Jason Little, illustré par plein de monde (mes excuses à tous mais il y en a beaucoup)

2011

  • King of Tokyo de Richard Garfield, illustré par Benjamin Reynal chez Iello
  • Hanabi de Antoine Bauza, illustré par Albertine Ralenti chez Cocktail Games
  • Takenoko de Antoine Bauza, illustré par Nicolas Fructus, Piksel et Yuio chez Bombyx/Matagot

2010

  • 7 Wonders de Antoine Bauza, illustré par Miguel Coimbra chez Repos Production
  • La Course Farfelue des Souris des Champs de Jean-Luc Renaud, illustré par Panka Pásztohy chez Zoé Yatéka
  • L’Île Interdite de Matt Leacock, illustré par C.B. Canga chez Cocktail Games (Gamewright)

Années 2000-2009

2009

  • Dobble de Denis Blanchot, Jean-François Andreani, Guillaume Gille-Naves et Igor Polouchine, illustré par Igor Polouchine chez Playfactory
  • Jaipur de Sebastien Pauchon, illustré par Alexandre Roche chez GameWorks
  • Cyclades de Ludovic Maublanc et Bruno Cathala, illustré par Miguel Coimbra chez Matagot

2008

  • Dixit de Jean-Louis Roubira, illustré par Marie Cardouat chez Libellud
  • Dominion de Donald X. Vaccarino, illustré par Matthias Catrein, Ryan Laukat, Harald Lieske, Marcel-André Casasola Merkle, Claus Stephan et Christof Tisch chez Filosofia (Rio Grande Games)
  • Pandemic de Matt Leacock, illustré par Joshua Cappel et Régis Moulun chez Filosofia (Zman Games)

2007

  • Jamaica de Bruno Cathala, Malcom Braff et Sébastien Pauchon, illustré par Mathieu Leyssenne chez Gameworks
  • Marrakech de Dominic Ehrhard, illustré par Marie Cardouat chez Gigamic
  • Agricola de Uwe Rosenberg, illustré par Clemens Franz chez Ystari (Lookout Games)

2006

  • Qwirkle de Susan McKinley Ross chez Iello (Mindware)
  • Du Balai ! de Bruno Cathala et Serge Laget, illustré par Stéphane Poinsot chez Asmodée
  • Gagne ton Papa de André Perriolat et John Perriolat, illustré par Stéphane Escapa chez Gigamic

2005

  • Mr Jack de Bruno Cathala et Ludovic Maublanc, illustré par Piero chez Hurrican
  • Caylus de William Attia, illustré par Arnaud Demaegd chez Ystari Games
  • Les Chevaliers de la Table Ronde de Serge Laget et Bruno Cathala, illustré par Julien Delval chez Days of Wonder

2004

  • Les Aventuriers du Rail de Alan R. Moon, illustré par Julien Delval chez Days of Wonder
  • Mémoire 44 de Richard Borg, illustré par Cyrille Daujean, Julien Delval, Don Perrin et Claude Rica chez Days of Wonder
  • Niagara de Thomas Liesching, illustré par Victor Boden chez Gigamic (Zoch)

2003

  • Mare Nostrum de Serge Laget, illustré par Franck Dion chez Descartes Editeur
  • L’Escalier Hanté de Michelle Schanen, illustré par Rolf Vogt chez Gigamic (Drei Magier)
  • Alhambra de Dirk Henn, illustré par Jörg Asselborn et Christof Tisch chez Queen Games

2002

  • Wanted (aka Bang) de Emiliano Sciarra, illustré par Alessandro Pierangelini chez Tilsit (dV Giochi)
  • Himalaya de Regis Bonnessée, illustré par Johann Aumaitre et David Cochard chez Tilsit
  • Puerto Rico de Andreas Seyfarth, illustré par Franz Vohwinkel chez Tilsit (Alea)

2001

  • Hive de John Yianni, illustré par John Yianni chez Gen42 Games
  • Babel de Uwe Rosenberg et Hagen Dorgathen, illustré par Claus Schobig chez Tilsit (Kosmos)
  • Munchkin de Steve Jackson, illustré par John Kovalic chez Steve Jackson Games

2000

  • Carcassonne par Klaus-Jurgen Wrede, illustré par Doris Matthäus chez Hans im Glück
  • Citadelles par Bruno Faidutti, illustré par Julien Delval chez Multisim
  • Blokus de Bernard Tavitian chez Alary

Années 1991-1999

1999

  • Vinci de Philippe Keyaerts, illustré par Cyril Saint Blancat chez Descartes
  • Tikal de Michael Kiesling et Wolfang Kramer, illustré par Franz Vohwinkel chez Ravensburger
  • Crôa ! par Igor Poulouchine, illustré par Igor Poulouchine chez Darwin Project

1998

  • Les Cités Perdues de Reiner Knizia, illustré par Claus Stephan chez Tilsit (Kosmos)
  • Guillotine de Paul Peterson, illustré par Quinton Hoover et Mike Raabe chez Halloween Concept (Wizards of the Coast)
  • Schotten Totten de Reiner Knizia, illustré par Dorien Boekhorst et Bärbel Skarabelo chez Schmidt

1997

  • Tigris & Euphrates de Reiner Knizia, illustré par Doris Matthaus chez Hans-im-Glück Spieleverlag
  • Kahuna de Günter Cornett, illustré par Claus Stephan chez Tilsit (Kosmos)
  • Bohnanza de Uwe Rosenberg, illustré par Björn Pertoft chez AMIGO Spiele

1996

  • Compatibility de Craig Browne chez Spear
  • La Légende des Cinq Anneaux créé par plein de monde, illustré par plein de monde aussi chez Alderac*
  • Elixir par Sylvie Barc, Frédéric Leygonie et Juan Rodriguez, illustré par Christophe Swal chez Asmodée

* Toutes mes excuses aux auteurs et illustrateurs de L5A : la liste est immense !

1995

  • Miles Christi par Arnaud Bailly, Thibaud Béghin, Benoît Clerc et Rémy Van Liede ( 😉 ), illustré par Jean Ampe, Thibaud Béghin, Eric Floquet et Cécile Mallart chez SPSR
  • El Grande de Wolfgang Kramer et Richard Ulrich, illustré par Doris Matthaus chez Hans-im-Glück Spieleverlag
  • Les Colons de Catane de Klaus Teuber, illustré par Marion Pott chez Descartes (Kosmos)

1994

  • Roborally de Richard Garfield, illustré par Phil Foglio chez Wizards of the Coast
  • 6 qui prend de Wolfgang Kramer, illustré par Franz Vohwinkel chez AMIGO Spiele
  • Rush Hour de Nobuyuki Yoshigahara chez ThinkFun

1993

  • Magic the Gathering de Richard Garfield, illustré par tout un tas de talentueuses personnes* chez Wizards of the Coast
  • L’Appel de Cthulhu (5ème Edition) par plein de monde, illustré par plein de monde* chez Descartes (Chaosium)
  • Il Était une Fois de Richard Lambert, Andrew Rilstone et James Wallis, illustré par Sophie Mounier et Florence Magnin chez Atlas Games

* Cette fois encore, je fais toutes mes excuses aux auteurs et illustrateurs trop nombreux pour être cités ici.

1992

  • Atmosfear de Brett Clements et Phillip Tanner chez Habourdin (A Couple ‘A Cowboys)
  • Vampire la Mascarade de plein de monde, illustré par plein de monde encore* chez Hexagonal (White Wolf)
  • Néphilim de Frédéric Weil et Fabrice Lamidey, illustré par Franck Achard, Jean Bey, Thomas Brisset et Guillaume Fournier chez Multisim

* Cette fois encore, je fais toutes mes excuses aux auteurs et illustrateurs trop nombreux pour être cités ici.

1991

  • Quarto de Blaise Muller chez Gigamic
  • Formule Dé de Laurent Lavaur et Éric Randall, illustré par Bernard Bittler chez Descartes
  • La Vallée des Mammouths de Bruno Faidutti, illustré par Gérard Mathieu chez Descartes